Devenir autre… se transformer.

Comme les fleurs de ce bouquet qui vont se transformer de jour en jour.

Devenir autre...

Décoration florale de l’autel de la chapelle des dominicains.

Lc 9, 28-36Lc 9, 28-36
French: Louis Segond (1910) - SEG

301 Moved Permanently Moved Permanently The document has moved .

WP-Bible plugin

Pendant qu’il priait,
l’aspect de son visage devint autre.

 

     Devenir autre… se transformer.

     En premier lieu, avez-vous déjà observé le visage de quelqu’un qui était triste, inquiet, et à qui on vient annoncer une merveilleuse nouvelle… Quel changement! Avant, ce visage était comme éteint, fermé. Après, il rayonne de vie, de lumière, de chaleur, de joie… il est totalement transformé. On dit parfois d’un tel visage qu’il est transfiguré par la joie. C’est le même visage, mais la joie, la vie, la tendresse, la lumière qui étaient cachées dans le cœur apparaissent soudain sur le visage.

      Pour quelques instants, il a laissé voir à ses amis qui il était vraiment.

    Cliquer sur l’image

Jésus transfiguréLe mystère de Dieu, qui est la Vie, la Lumière éternelle, la Beauté infinie, se cache dans le cœur de Jésus. Mais, un jour, sur une montagne, Jésus a voulu montrer cette Gloire de Dieu, cette beauté éclatante qu’il portait en lui comme un secret merveilleux! Pour quelques instants, il a laissé voir à ses amis qui il était vraiment: le Seigneur de la Gloire! C’est ce mystère de la Transfiguration que nous célébrons aujourd’hui.Six jours après avoir fait l’annonce à ses disciples qu’il lui fallait s’en aller à Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être mis à mort et le troisième jour, ressusciter, Jésus leur révèle véritablement qui il est.

     Le Seigneur nous invite à le rejoindre sur la montagne.

     En fait, monter sur la montagne aujourd’hui, c’est accepter de faire des efforts pour quitter ce que l’on fait, pour faire silence, pour tourner son cœur entièrement vers le Seigneur et vers sa Parole. Il y a bien des moments dans notre vie où le Seigneur nous invite à le rejoindre sur la montagne. Bien sûr, nous ne verrons pas avec nos yeux la Gloire du Seigneur. Mais nous comprendrons, peu à peu, et de mieux en mieux, que ce Seigneur de la Gloire habite notre cœur! Qu’il est toujours avec nous.

      Être dans notre monde le visage rayonnant de Jésus.

     Notre manière de voir Dieu et de voir le monde changera peu à peu. Notre manière de dialoguer avec lui dans la prière changera aussi. Il ne s’agit pas de faire semblant. Il s’agit de suivre Jésus, de vivre à sa manière, qu’il devienne notre modèle exclusif. C’est pour cela que nous faisons carême. Pour revitaliser notre vie chrétienne et être dans notre monde le visage rayonnant de Jésus. Le lieu de la transfiguration n’est plus la montagne du Thabor, c’est notre cœur, et nous pouvons alors espérer pouvoir devenir un autre. Un autre qui ressemblera de plus en plus à Jésus.

     Sœurs et frères, le Christ victorieux du mal et de la mort est avec nous. Il est notre modèle, notre force, notre rayon d’espérance, la raison de notre transfiguration.

Texte d’inspirations diverses.

Lien vers la prédication dominicale de Fr Sylvain Detoc: Lenteur du cheminement, fulgurance de la révélation…