Éblouissante confirmation…

 Décoration florale – Autel de la chapelle des Dominicains.

Eblouissante confirmation

 

Lc 24, 35-48Lc 24, 35-48
French: Louis Segond (1910) - SEG

35 Et ils racontèrent ce qui leur était arrivé en chemin, et comment ils l`avaient reconnu au moment où il rompit le pain. 36 Tandis qu`ils parlaient de la sorte, lui-même se présenta au milieu d`eux, et leur dit: La paix soit avec vous! 37 Saisis de frayeur et d`épouvante, ils croyaient voir un esprit. 38 Mais il leur dit: Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi pareilles pensées s`élèvent-elles dans vos coeurs? 39 Voyez mes mains et mes pieds, c`est bien moi; touchez-moi et voyez: un esprit n`a ni chair ni os, comme vous voyez que j`ai. 40 Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. 41 Comme, dans leur joie, ils ne croyaient point encore, et qu`ils étaient dans l`étonnement, il leur dit: Avez-vous ici quelque chose à manger? 42 Ils lui présentèrent du poisson rôti et un rayon de miel. 43 Il en prit, et il mangea devant eux. 44 Puis il leur dit: C`est là ce que je vous disais lorsque j`étais encore avec vous, qu`il fallait que s`accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes. 45 Alors il leur ouvrit l`esprit, afin qu`ils comprissent les Écritures. 46 Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu`il ressusciterait des morts le troisième jour, 47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem. 48 Vous êtes témoins de ces choses.  

WP-Bible plugin

« Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait,

qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour.

À vous d’en être les témoins. »

 

Éblouissante confirmation…

Le fait qu’on soit présent à un événement ne veut pas dire que nous avons compris ce qui arrive. Il nous faut très souvent une confirmation.

   Les disciples d’Emmaüs sont un bel exemple de ce phénomène de non-compréhension. Ils étaient présents à Jérusalem lors du procès, de la condamnation et de la mort de Jésus. Le matin de Pâques, ils ont rencontré les femmes qui avaient trouvé le tombeau vide. Ils savaient que Pierre et Jean étaient allés au tombeau et n’y avaient pas trouvé le corps de Jésus. Malgré cela, ils perdent toute espérance et décident de retourner dans leur village.

   Sur la route, Jésus se joint à eux mais ils ne savent pas qui il est. Ils lui parlent de ce qui s’est passé à Jérusalem et de leurs espoirs déçus. Ce n’est que lorsque le Seigneur explique les Écritures et qu’il partage le pain avec eux qu’ils le reconnaissent et qu’ils comprennent le sens des événements. Ils ont la confirmation éblouissante de la résurrection du Christ.

   Le Christ ressuscité invite les croyants que nous sommes à lire les Écritures pour mieux connaître Dieu et pour mieux comprendre le sens de notre vie. Les Écritures, nous aident à voir plus en profondeur. Elles s’adressent non seulement à notre intelligence mais aussi à notre cœur.

    La Parole de Dieu doit devenir pour nous une nourriture de tous les jours.

   En vérité, nous en avons besoin pour affermir notre foi et retrouver le véritable sens de notre existence. La parole de Dieu peut éclairer l’ensemble de notre existence, avec ses joies, ses peines, ses espérances, ses découragements, ses limites, ses maladies et ses morts tragiques ou annoncées. La parole de Dieu devient pour ceux qui savent la lire, une parole de sagesse, de consolation, de courage et de fraternité.

   Sœurs et frères, au cours de nos rencontres communautaires dominicales, la parole de Dieu et le partage du pain ouvrent notre intelligence à la compréhension des Écritures. Ils nous nourrissent de dimanche en dimanche, de semaine en semaine et nous apportent la joie, la sérénité, la paix et l’éclairage qui nous est nécessaire.

Texte d’inspirations diverses.

Lien vers l’homélie dominicale de Fr Jorel François: Incarnation et résurrection…