Et elle embrassa Jésus. 11ème dimanche du temps ordinaire.

Liturgie florale – Autel de la chapelle des Dominicains

Et elle embrassa Jésus.

 

« Ta foi t’a sauvée ».
LC 7, 36-50

 

Très bel éclairage sur la miséricorde.L’Évangile nous révèle un Jésus qui accueille et qui pardonne.
    L’Évangile nous parle des larmes de cette femme, de ses baisers, de son parfum très coûteux. En venant ainsi à Jésus, elle fait preuve d’un grand amour. Mais en y regardant de plus près, nous comprenons que ce n’est pas l’amour seul qui donne le pardon mais la foi, la confiance en Jésus.
Cela, le pharisien ne le comprend pas. Il associe la pécheresse à son péché. Ils sont nombreux dans notre société ceux et celles qui sont définitivement rejetées à cause de leur passé.
Le pardon révèle l’horreur de ce qui a été fait et surtout l’amour de celui qui pardonne.
Ce pardon ne change pas le passé, mais il change l’avenir ; il nous ouvre un chemin d’espérance.
    Le Christ se présente à nous tous comme le chemin qui nous permet d’aller à Dieu ; ce chemin est ouvert même aux plus grands pécheurs.
Chorale: Daigne m’unir à toi, Vigne sainte et sacrée…

 

Lien vers la prédication du jour de Fr Régis Bron: « Joie, car tu reviens de loin! » 

Commentaires fermés.