La vraie famille de Jésus…

Marie, Joseph, Jésus et la foule…

Marie, Joseph, Jésus et la foule

Mc 3, 20-35Mc 3, 20-35
French: Louis Segond (1910) - SEG

20 Ils se rendirent à la maison, et la foule s`assembla de nouveau, en sorte qu`ils ne pouvaient pas même prendre leur repas. 21 Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui; car ils disaient: Il est hors de sens. 22 Et les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, dirent: Il est possédé de Béelzébul; c`est par le prince des démons qu`il chasse les démons. 23 Jésus les appela, et leur dit sous forme de paraboles: Comment Satan peut-il chasser Satan? 24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister; 25 et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister. 26 Si donc Satan se révolte contre lui-même, il est divisé, et il ne peut subsister, mais c`en est fait de lui. 27 Personne ne peut entrer dans la maison d`un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort; alors il pillera sa maison. 28 Je vous le dis en vérité, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les blasphèmes qu`ils auront proférés; 29 mais quiconque blasphémera contre le Saint Esprit n`obtiendra jamais de pardon: il est coupable d`un péché éternel. 30 Jésus parla ainsi parce qu`ils disaient: Il est possédé d`un esprit impur. 31 Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l`envoyèrent appeler. 32 La foule était assise autour de lui, et on lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent. 33 Et il répondit: Qui est ma mère, et qui sont mes frères? 34 Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui: Voici, dit-il, ma mère et mes frères. 35 Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur, et ma mère.  

WP-Bible plugin

 » Voici ma mère et mes sœurs. »

La vraie famille de Jésus.

   Dans l’évangile de ce jour (Mc 3, 20-35Mc 3, 20-35
French: Louis Segond (1910) - SEG

20 Ils se rendirent à la maison, et la foule s`assembla de nouveau, en sorte qu`ils ne pouvaient pas même prendre leur repas. 21 Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui; car ils disaient: Il est hors de sens. 22 Et les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, dirent: Il est possédé de Béelzébul; c`est par le prince des démons qu`il chasse les démons. 23 Jésus les appela, et leur dit sous forme de paraboles: Comment Satan peut-il chasser Satan? 24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister; 25 et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister. 26 Si donc Satan se révolte contre lui-même, il est divisé, et il ne peut subsister, mais c`en est fait de lui. 27 Personne ne peut entrer dans la maison d`un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort; alors il pillera sa maison. 28 Je vous le dis en vérité, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les blasphèmes qu`ils auront proférés; 29 mais quiconque blasphémera contre le Saint Esprit n`obtiendra jamais de pardon: il est coupable d`un péché éternel. 30 Jésus parla ainsi parce qu`ils disaient: Il est possédé d`un esprit impur. 31 Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l`envoyèrent appeler. 32 La foule était assise autour de lui, et on lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent. 33 Et il répondit: Qui est ma mère, et qui sont mes frères? 34 Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui: Voici, dit-il, ma mère et mes frères. 35 Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur, et ma mère.  

WP-Bible plugin
), alors que Jésus vient de répondre aux scribes qui confondent bien et mal, esprit de Satan et Esprit de Dieu. Sa mère et ses frères tentent une approche et le font appeler. La question des frères de Jésus a fait couler beaucoup d’encre. Elle est considérée comme compliquée depuis toujours.

    Faut-il y attacher autant d’importance alors que Jésus est justement en train de remettre en cause les liens du sang ?

   En vérité, Il nous emmène à un autre niveau; il change de registre:  » Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de Dieu est mon frère, ma sœur, ma mère  » . En prononçant cette parole, Jésus regarde la foule assise autour de lui et qui écoute.

   Divine FamilleBien entendu, cette parole sonne comme une invitation adressée à tous. Aux yeux de Jésus, il y a de nombreux frères et sœurs possibles, inattendus. Au cercle de la famille dans lequel certains voudraient bien l’enfermer, Jésus superpose un autre cercle. Celui-ci formé de frères et sœurs qui se réfèrent à un même Père des cieux (Mt 12, 50Mt 12, 50
French: Louis Segond (1910) - SEG

50 Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère.  

WP-Bible plugin
).

    Jésus invite tout un chacun à être fils et filles du Père

   Donc, un Père qui est notre premier parent . Celui qui accueille le Père des cieux, comme son Père primordial, sera amené à revisiter les notions de famille, de frère, de sœur. Est-ce que les deux cercles s’excluent? Non, Jésus invite tout un chacun à être fils et filles du Père, à vivre ce déplacement. Marie est de cette famille à double titre.

   Faire ce discernement, remettre en cause les liens naturels de sang, permet d’éviter de s’enliser dans une attitude mortifère qui empêche l’accueil de la nouveauté de l’Esprit. Un Père qui est notre premier parent .

    » Ta mère et tes frères sont là dehors, qui cherchent à te parler.  »  L’évangile ne nous dit pas pour quoi ils veulent parler à Jésus, mais puisque sa mère est parmi eux, nous pouvons imaginer que c’était important. Marie a eu un rôle essentiel dans le plan du salut et elle est notre modèle d’obéissance et d’adhésion à la volonté de Dieu.  »  Je suis la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole ! « 

   Nous voudrions tous imiter Marie dans sa fidélité à suivre la volonté de Dieu.. » Voici ma mère et mes frères. » Le Christ, par cette formule simple mais grandiose, nous assure que nous faisons partie de sa « famille ».

   Sœurs et frères, tout comme nous sommes des fils du Père par notre baptême en Jésus-Christ, nous sommes apparentés à lui quand nous faisons la volonté de son Père. Faire la volonté de Dieu dans les mille devoirs de la vie quotidienne, dans les peines acceptées et supportées, dans ces épreuves du temps présent, voilà notre chemin à la suite de Jésus, voilà aussi notre mission sur cette terre qu’il a créee.

Texte d’inspirations diverses.