Le OUI de Jésus à son Père et le nôtre

Prédication du frère Damien Duprat le 5 mai (sur Jn 10,22-30)


Dire oui au Seigneur

Sommes-nous bien conscients de la chance que nous avons de faire partie des brebis du Christ ? Il nous connaît, il parle à notre cœur, et il a la puissance de nous donner la vie éternelle ! Nous sommes dans sa main, dans une incomparable sécurité, si bien que rien ni personne ne peut nous en arracher !

Avons-nous bien conscience aussi de ce qu’il en a coûté au Christ de nous offrir cette situation hautement souhaitable ? Son existence dans l’humanité a trouvé son accomplissement dans sa Pâque, par laquelle il est passé de ce monde vers son Père. Les douleurs de sa Passion et de sa mort sont la preuve éternelle de l’intensité de son amour pour nous ! C’est d’un grand désir qu’il a désiré accomplir la volonté de son Père, et l’accomplir dans sa chair, avec son corps d’homme. En lui, enfin un homme a prononcé un OUI ferme et total au dessein bienveillant du Père éternel. À nous de prononcer à notre tour notre propre OUI, comme une participation au sien.

Participer à son OUI, c’est du même coup participer à sa mission. En effet il n’est pas tellement possible de suivre le Christ en vérité sans que cela se sache. Ceux qui nous entourent peuvent nous questionner sur ce qui fait notre vie, comme ils ont questionné Jésus. Bien plus, le Seigneur lui-même compte sur nous pour prendre l’initiative de parler de lui, de le faire connaître, comme nous-mêmes avons bénéficié de l’annonce de l’Évangile. Le désir intense que tous entendent les paroles de la vie éternelle : voilà ce qui animait Barnabé et Saul quand ils proclamaient la bonne nouvelle du Christ ressuscité dans la grande ville d’Antioche. Voilà aussi ce qui habitait le cœur de saint Vincent Ferrier, dont l’Ordre dominicain fait mémoire aujourd’hui. Au temps du grand schisme d’Occident, il a usé ses forces pour prêcher en d’innombrables lieux de l’Europe. Il a contribué à conduire beaucoup de monde dans la main du Seigneur où lui-même demeurait, dans cette sécurité que l’on ne peut trouver en-dehors de Jésus-Christ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*