Le vrai prix du renoncement…

La foi dans le renoncement…

Le vrai prix du renoncement

La fleur du jour: le chrysanthème.

Bien qu’associé au jour des morts, le chrysanthème est doté d’autres significations.

Cette fleur, lorsqu’elle est blanche, exprime la fragilité des sentiments. A l’image de ceux qu’éprouvent les personnes qui souhaitent accompagner Jésus sur la route de Jérusalem, sans grande conviction, sans aucun renoncement préalable.

.

Lc 14, 25-33Lc 14, 25-33
French: Louis Segond (1910) - SEG

25 De grandes foules faisaient route avec Jésus. Il se retourna, et leur dit: 26 Si quelqu`un vient à moi, et s`il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. 27 Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple. 28 Car, lequel de vous, s`il veut bâtir une tour, ne s`assied d`abord pour calculer la dépense et voir s`il a de quoi la terminer, 29 de peur qu`après avoir posé les fondements, il ne puisse l`achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, 30 en disant: Cet homme a commencé à bâtir, et il n`a pu achever? 31 Ou quel roi, s`il va faire la guerre à un autre roi, ne s`assied d`abord pour examiner s`il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l`attaquer avec vingt mille? 32 S`il ne le peut, tandis que cet autre roi est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix. 33 Ainsi donc, quiconque d`entre vous ne renonce pas à tout ce qu`il possède ne peut être mon disciple.  

WP-Bible plugin

 » Celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient
ne peut pas être mon disciple. »

.

Le prix du voyage…

     Dans cet Évangile, Jésus met d’abord en garde contre le fait que des familles seront divisées sur son message.Il utilise un langage parabolique, comme il le fait fréquemment dans ses enseignements, pour demander une allégeance sans faille. Pour autant, Jésus n’appelle pas ses disciples à haïr leurs familles. Il appelle seulement à une loyauté sans faille envers lui-même, au-dessus de la loyauté familiale. Pour être disciples, nous devons être prêts à un renoncement total pour Lui.  Par conséquent, si nos parents ne suivent pas Jésus, nous devons quand même le choisir. Porter sa croix indique aussi que l’abandon de l’intérêt personnel et des loyautés de clan est essentiel au disciple. Au fond, c’est une relation d’alliance. Et aucune relation ne peut perdurer sans  des actions et des engagements sincères et loyaux.

Bien comprendre ce qui est en jeu: le renoncement.

     Les deux brèves paraboles utilisées par Jésus illustrent la nécessité de se poser et de réfléchir afin de calculer le véritable coût de la vie d’un disciple. Son avertissement permet aux fidèles potentiels de considérer et de repenser le coût du départ en mission. Jésus ne veut pas que la foule comprenne mal ce qui est en jeu si elle envisage de poursuivre avec lui son voyage. Il se dirige vers Jérusalem, un lieu ou il va faire don de sa vie pour nous sauver. Ainsi, l’Évangile nous conseille une autre possibilité qui n’est pas de nous enrichir en possédant, mais en nous dépossédant. La vraie sagesse.

Pas de véritable liberté sans responsabilité, sans choix.

     Comment faire route avec Jésus, comment prétendre être son disciple sans le préférer à tout, même à sa propre vie ? C’est un choix crucial et, avant de choisir, il nous faut nous asseoir et réfléchir.

     Nous n’en avons pas fini avec le caractère radical du message de Jésus. Faire le choix de Dieu c’est opter pour un chemin parfois difficile. Choisir c’est parfois aussi, se compromettre aux yeux des autres, des siens.

Accompagner Jésus jusqu’au bout.

     Sœurs et frères, vivre en cohérence sur le chemin de Jésus demande une vigilance constante et certains renoncements, afin de raviver la flamme qui brûle en nous jusqu’à ce qu’elle ne vacille plus et qu’au contraire elle rayonne avec assurance. N’hésitons pas à nous impliquer, à nous appliquer, et à fournir l’effort nécessaire qui nous ramènera vers notre véritable objectif : accompagner Jésus jusqu’au bout !

Texte d’inspirations diverses.

Lien a avec la prédication dominicale de Fr Hervé Ponsot : Pour gagner le ciel.

Voir l’ensemble de l’album:  Décoration florale 2019