Les Rois Mages se prosternent et adorent…

Décoration florale – Autel de la chapelle des Dominicains.

La visite des Rois Mages

Mt 2, 1-12Mt 2, 1-12
French: Louis Segond (1910) - SEG

2 1 Jésus étant né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d`Orient arrivèrent à Jérusalem, 2 et dirent: Où est le roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l`adorer. 3 Le roi Hérode, ayant appris cela, fut troublé, et tout Jérusalem avec lui. 4 Il assembla tous les principaux sacrificateurs et les scribes du peuple, et il s`informa auprès d`eux où devait naître le Christ. 5 Ils lui dirent: A Bethléhem en Judée; car voici ce qui a été écrit par le prophète: 6 Et toi, Bethléhem, terre de Juda, Tu n`es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, Car de toi sortira un chef Qui paîtra Israël, mon peuple. 7 Alors Hérode fit appeler en secret les mages, et s`enquit soigneusement auprès d`eux depuis combien de temps l`étoile brillait. 8 Puis il les envoya à Bethléhem, en disant: Allez, et prenez des informations exactes sur le petit enfant; quand vous l`aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j`aille aussi moi-même l`adorer. 9 Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l`étoile qu`ils avaient vue en Orient marchait devant eux jusqu`à ce qu`étant arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s`arrêta. 10 Quand ils aperçurent l`étoile, ils furent saisis d`une très grande joie. 11 Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l`adorèrent; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l`or, de l`encens et de la myrrhe. 12 Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.  

WP-Bible plugin

« Nous sommes venus d’Orient adorer le Roi. »

 

La visite des Rois Mages.

   En premier lieu, après la visite des bergers racontée par Luc, voici la visite des mages relatée par Matthieu. Après les pauvres, voici des étrangers. Ils viennent de loin, de l’Orient. Ils ont l’habitude d’observer les astres et de calquer leur conduite sur les signes astrologiques. Car, pour trouver le roi des Juifs, il faut qu’ils se renseignent chez ceux qui connaissent la Bible. Ainsi, la parole du prophète, transmise par les responsables du peuple juif, les met sur le droit chemin. Maintenant qu’ils ont écouté la Parole de Dieu, l’étoile peut les guider vers l’enfant.

   À elle seule, la recherche des hommes ne conduit pas nécessairement vers Jésus. La lecture de la Bible, effectuée d’un cœur ouvert et généreux, est le meilleur moyen d’avancer sur la bonne route.

   Avant de voir Jésus, le cœur de ces chercheurs de Dieu est déjà rempli de joie. Ils savent qu’ils ne pourront pas se tromper de chemin. Se mettre en route, se laisser guider par la Parole de Dieu, sont le véritable secret du bonheur.

   Retenons que ces étrangers, ces païens l’ont découvert en premier. C’est la grande leçon de cette page de Matthieu. Il ne faut pas réduire la visite des mages à une aimable scène un peu folklorique permettant de mettre un peu de couleur dans les crèches. Saint Matthieu marque la nouveauté radicale que Jésus révèle dans sa mission de salut et que saint Paul souligne dans toute sa prédication. Le passage de la lettre aux Éphésiens le rappelle aujourd’hui : les païens ont accès au salut sans être fils d’Israël.

   L’évangéliste s’adresse aux croyants de son époque qui connaissent ou croient connaître la Parole de Dieu mais qui ne se mettent pas en marche et qui, pire encore, mettent leur savoir à la disposition d’un pouvoir qui tue. La suite de ce texte raconte en effet comment le roi Hérode, s’appuyant sur la Bible, fait massacrer les enfants de Bethléem pour éliminer un éventuel rival.

   Aux chrétiens d’aujourd’hui…

   Enfin Sœurs et frères, Matthieu s’adresse également à nous, chrétiens d’aujourd’hui pour que nous ne nous endormions pas dans nos certitudes, mais que nous nous mettions en route avec tous les hommes de bonne volonté. En nous laissant interpeller par les événements du monde, et par la lecture de la Parole de Dieu, nous pourrons rencontrer, nous aussi, le Seigneur qui vient habiter parmi nous.

Texte d’inspirations diverses.

Lien vers la prédication dominicale de Fr Jorel François: Les nations viendront de toute part pour adorer…