Miracle sur les eaux… de Fr Rémy Bergeret

Jésus va à la rencontre de ses disciples.

Jésus va à la rencontre des ses disciples

Mt 14, 22-33Mt 14, 22-33
French: Louis Segond (1910) - SEG

22 Aussitôt après, il obligea les disciples à monter dans la barque et à passer avant lui de l`autre côté, pendant qu`il renverrait la foule. 23 Quand il l`eut renvoyée, il monta sur la montagne, pour prier à l`écart; et, comme le soir était venu, il était là seul. 24 La barque, déjà au milieu de la mer, était battue par les flots; car le vent était contraire. 25 A la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer. 26 Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent: C`est un fantôme! Et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris. 27 Jésus leur dit aussitôt: Rassurez-vous, c`est moi; n`ayez pas peur! 28 Pierre lui répondit: Seigneur, si c`est toi, ordonne que j`aille vers toi sur les eaux. 29 Et il dit: Viens! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. 30 Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s`écria: Seigneur, sauve-moi! 31 Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté? 32 Et ils montèrent dans la barque, et le vent cessa. 33 Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent: Tu es véritablement le Fils de Dieu.  

WP-Bible plugin

 » Confiance ! c’est moi, n’ayez plus peur ! « 

Homélie dominicale de Fr Rémy Bergeret:

Version phonique:

 

Version écrite:

Miracle… pas mirage !

            Dans un certain nombre de villes, les municipalités ont installé des miroirs d’eau où les petits enfants ne peuvent se noyer mais plutôt -inconsciemment- imiter Jésus marchant sur les eaux. Quant à la publicité, elle abuse de cette image par des artifices, des effets spéciaux.

            Mais revenons plus sérieusement à notre texte. Jésus vient d’accomplir un signe fort, une multiplication des pains, et il s’octroie une petite pause dans sa mission: « Il gravit la montagne, s’assit à l’écart pour prier ».

           N’oublions pas que la montagne est toujours dans la Bible le lieu de la rencontre avec Dieu (Sinaï, Horeb). Il était donc là, seul, comme à la fin du récit de la transfiguration (dimanche dernier). La barque des disciples est par anticipation la barque de l’Église, battue par les vagues, comme elle le sera tout au long de son histoire. Et voici Jésus qui vient vers ses disciples en marchant sur la mer.

          Souvenons-nous, frères et sœurs, que Jésus ne joue pas au magicien. Il manifeste simplement QUI Il est, son identité profonde : maître des temps et de l’histoire, maître de tous les éléments du monde, comme nous le décrivent deux préfaces de la messe. Et le calendrier liturgique va plus loin au dernier dimanche de l’année: Souverain de l’univers. Nous sommes ici au cœur de l’évangile de ce jour.

             Cela dit, les réactions des disciples et le comportement de Pierre sont un bel enseignement pour nous car nous aurions fait sans doute de même. « Ils ont pris peur »: il en sera de même aux premières apparitions pascales et le ressuscité les exhortera « N’ayez pas peur », car la peur est mauvaise conseillère et paralyse la volonté et l’action.

            Alors Pierre met au défi son Maître, il veut en fait partager la même aptitude à marcher sur les eaux: n’est ce pas le rêve de tout homme (surf, paddle) comme celui d’Icare de voler par lui même ? Mais voilà, sa peur demeure et avec elle le doute, et il s’enfonce. Oui, son désir était juste mais il lui manquait la foi, il a douté.

             Que retenir de cet Évangile ? Il ne faut pas tenter Dieu ni jouer avec lui. Il faut jouer la confiance, sinon la pesanteur nous rattrape et nous coulons. La grâce de la foi seule nous élève. Dieu, viens à notre aide ! Augmente en nous la foi.

               La conclusion de l’Évangile fait écho au miracle accompli par Jésus en marchant sur les eaux : « Vraiment tu es le Fils de Dieu ! ».

Fr Rémy Bergeret op.

Lien vers la liturgie florale : Doute et épreuve…