Une réponse à “« Ne me retiens pas »”

  1. Merci pour cette homélie éclairante qui donne enfin la signification  » évidente  » , mais restée jusqu ‘ alors obscure , bafouillante et non satisfaisante à ce  » Noli me tangere  » .
    Merci de nus faire obligation de nous propulser vers l ‘ A VENIR ;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*