Nul ne peut confisquer l’Esprit

Prédication du frère Jorel François le 19 mai (sur Ac 16,22-34 et Jn 16,5-11)

De la Genèse à Jésus, l’histoire de la Révélation judéo-chrétienne peut se présenter comme celle d’un parcours qui va de la profusion à la confiscation de l’Esprit pour, à partir de Jésus, s’ouvrir de nouveau sur cette profusion, cette générosité primordiale, protologique.

De l’Esprit qui planait sur les eaux, et qui fut donné à toute chair, et surtout à tout homme pour qu’il devienne un être vivant et puisse ressembler à Dieu, on est passé à un Esprit devenu l’apanage d’un peuple, voire d’un groupe de personnes au point que certains, à l’intérieur même du peuple hébreu, sont allés rendre compte à Moise, dénoncer combien il n’est pas normal que ceux qui ne font pas partie de leur groupe soient touchés par l’Esprit… Vous vous rappelez l’épisode autour du groupe des soixante-dix et d’Eldad et Médad… (Nb 11, 16-28)

Plût au ciel, avait répondu Moise, que tout le peuple soit prophète… (Nb 11, 29)

Il a fallu attendre Jésus pour que s’accomplisse cette prophétie (Ac 2, 17; 19, 7). Et autour de Jésus, quelques apôtres ont même rejoué l’épisode…, et peut-être est-elle encore en train d’être rejouée par des croyants…, des chrétiens… aujourd’hui: Seigneur, nous avons vu des hommes qui ne sont pas de notre groupe chasser les esprits mauvais en votre nom, et nous les avons empêchés… (Lc 9, 49)!

Ne les empêchez point, répondit Jésus. Qui n’est pas contre nous est pour nous…(Lc 9, 50)

Jésus est venu rouvrir le Ciel pour redonner non seulement à tout un peuple mais à tous les hommes l’Esprit autrefois confisqué…

Retour pour ainsi dire à la case-départ, aux réalités protologiques, aux réalités des origines…à la présence de l’Esprit en toute chair…

Nous devons nous réjouir que le Fils de l’homme s’en aille pour nous envoyer l’Esprit que désormais personne ne peut confisquer, enfermer dans un temple, dans des formules…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*