Osons être nous-mêmes… au diable l’apparence !

Décoration florale – Autel de la chapelle des Dominicains.

Osons être nous même, au diable l'apparence.

Mc 9, 2-10Mc 9, 2-10
French: Louis Segond (1910) - SEG

2 Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il les conduisit seuls à l`écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux; 3 ses vêtements devinrent resplendissants, et d`une telle blancheur qu`il n`est pas de foulon sur la terre qui puisse blanchir ainsi. 4 Élie et Moïse leur apparurent, s`entretenant avec Jésus. 5 Pierre, prenant la parole, dit à Jésus: Rabbi, il est bon que nous soyons ici; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. 6 Car il ne savait que dire, l`effroi les ayant saisis. 7 Une nuée vint les couvrir, et de la nuée sortit une voix: Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le! 8 Aussitôt les disciples regardèrent tout autour, et ils ne virent que Jésus seul avec eux. 9 Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur recommanda de ne dire à personne ce qu`ils avaient vu, jusqu`à ce que le Fils de l`homme fût ressuscité des morts. 10 Ils retinrent cette parole, se demandant entre eux ce que c`est que ressusciter des morts.  

WP-Bible plugin

Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean,

et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne.

    Et il fut transfiguré devant eux.       

 

Osons être nous-mêmes… au diable l’apparence.

   Nous n’osons pas toujours afficher notre personnalité profonde. Qui ne s’est jamais caché derrière une façade, une apparence préfabriquée. Nous avons tous au moins une anecdote en mémoire où nous n’avons pas dit la vérité, ou omis de dire certaines choses, de montrer certains de nos goûts, de nos préférences, parce que nous redoutions la réaction de l’Autre. Jésus lui ne veut pas bâtir sur le mensonge. Il veut se montrer tel qu’il est, à visage dévoilé.

   Jésus, après avoir préparé ses disciples, est transfiguré devant trois d’entre eux, à l’écart sur la montagne du Thabor. Jésus dévoile à Pierre, Jacques et Jean qui il est vraiment. Il n’est pas un prophète comme les autres, mais bien le Fils du Père, dont ils entendront aussi la voix au cours de cet épisode.

   Écoutons nous aussi la voix de Dieu qui nous parle comme elle a parlé aux disciples sur la montagne. Nous sommes tous invités à écouter la parole de Dieu. Pour nous laisser transformer par elle, pour nous laisser transfigurer par Jésus lui-même et devenir ainsi pour l’Église, pour chacun et chacune d’entre nous, les témoins de l’amour de Dieu pour notre monde.

   Alors que nous discutons de savoir si oui ou non nos sœurs musulmanes peuvent porter le voile dans les écoles laïques, si les caricatures d’un certain prophète dans une certaine presse sont offensantes… etc. Les chrétiens doivent eux aussi s’inventer des signes distinctifs pour être reconnus et montrer qui ils sont vraiment. Sur la route nous voyons parfois des poissons ichtus collés sur les lunettes arrières des voitures. Soit disant, aux États-Unis certains chrétiens portent un T-shirt avec l’inscription « Hey, je suis chrétien, parce que je le vaux bien. »

    Avoir de l’amour et de la tolérance les uns envers les autres.

   Mais, sœurs et frères, reconnaissons que le véritable signe ostensible de la chrétienté, c’est d’avoir de l’amour et de la tolérance les uns envers les autres. C’est ce qui changera un jour le monde. Ce qui est important, essentiel, c’est de vivre ensemble l’amour de Dieu au quotidien, c’est-à-dire aimer l’autre, tel qu’il est, avec toutes ses différences. Ce qui ne nous empêche pas, lorsque c’est possible, de tenter de le convertir.

   Pour conclure, sœurs et frères, oublions les effets d’apparence, écoutons la voix de Dieu, et osons nous montrer tels que nous sommes. Des enfants du Père, chargés à leur tour, de porter et d’annoncer la Bonne Nouvelle.

Texte d’inspirations diverses.

Lien vers l’homélie dominicale de Fr Denys Sibre: Transfiguration… Transparence.