Ouvre-toi ! 23ème dimanche du temps ordinaire.

Jésus rétablit la communication de l’Homme avec Dieu et avec les autres.

Ouvre-toi !

Décoration florale de l’autel de la chapelle des dominicains.

Mc 7, 31-37Mc 7, 31-37
French: Louis Segond (1910) - SEG

31 Jésus quitta le territoire de Tyr, et revint par Sidon vers la mer de Galilée, en traversant le pays de la Décapole. 32 On lui amena un sourd, qui avait de la difficulté à parler, et on le pria de lui imposer les mains. 33 Il le prit à part loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et lui toucha la langue avec sa propre salive; 34 puis, levant les yeux au ciel, il soupira, et dit: Éphphatha, c`est-à-dire, ouvre-toi. 35 Aussitôt ses oreilles s`ouvrirent, sa langue se délia, et il parla très bien. 36 Jésus leur recommanda de n`en parler à personne; mais plus il le leur recommanda, plus ils le publièrent. 37 Ils étaient dans le plus grand étonnement, et disaient: Il fait tout à merveille; même il fait entendre les sourds, et parler les muets.  

WP-Bible plugin

«Il fait entendre les sourds et parler les muets » 

 

Ouvre-toi !

   En premier lieu, il faut dire que nous avons trop tendance à nous centrer sur la guérison et nous oublions peut-être de nous centrer sur la Parole. Nous sommes peut-être sourds pour entendre que la Parole de Dieu n’est pas quelque chose d’extérieur à nous.

   Jésus redonne à cet homme la parole perdue. Il redonne à cet homme la faculté d’entendre. Il ‟ Effata ”. Ouvre-toi. Ouvrir veut dire qu’il y avait fermeture, un emprisonnement dans lequel l’humain était enfermé.

   Effata: c’est à nous que ces paroles s’adressent d’abord.

   En vérité, n’avons-nous pas parfois les oreilles obstruées et la langue bizarrement nouée? Ne sommes-nous pas trop souvent frappés d’aphasie et de mutisme devant l’injustice et la violence. Effata: c’est à nous que ces paroles s’adressent d’abord. Effata. Ouvre-toi. Brisons nos propres surdités, car il y a des choses que nous ne voulons pas où refusons d’entendre.

   Jésus nous invite à dire le bien qui s’accomplit atour de nous ? L’Évangile n’est pas un message destiné à demeurer dans un livre. La vocation de l’Évangile c’est de se répandre en tous lieux, dans toutes les oreilles. L’Évangile n’existe que dans la mesure où il est pratiqué au quotidien. Il est dans le choix et la nature de nos engagements dans la vie courante.

   Proclamons nous aussi La Parole de Dieu.

   Il se peut que nous soyons devenus sourds-muets dans l’Église, en refusant d’entendre une Parole neuve de Dieu, afin de la proclamer à notre tour au monde d’aujourd’hui. Rencontrer Dieu réellement passe par les oreilles, par les lèvres, par les yeux, par les signes donnés au monde.

   Sœurs et frères, nous ne pouvons pas nous taire.

   En cette période de rentrée, quelle place allons-nous donner à Dieu dans notre quotidien? Jésus nous invite, ne faisons pas les sourds, ceux qui ne veulent rien entendre. C’est de cette surdité que Jésus veut nous guérir, la surdité qui nous empêche de comprendre à quel point Dieu nous aime et à quel point il y a urgence d’agir.

Texte d’inspirations diverses.

Lien vers la prédication dominicale de Fr Arnaud Blunat: Je suis le destinataire de l’Évangile..