Languedoc Roussillon 2016

Retour du pèlerinage du Rosaire à Lourdes : liturgies magnifiques, comme d’habitude, organisation au top, conférences de haut niveau, et il serait possible de multiplier les notations de ce genre, toutes vraies. Mais il y manquerait l’essentiel, le vrai miracle, l’accueil des « malades » ou « pèlerins en accueil » : ceux-ci sont certes bichonnés, chouchoutés, entourés par les membres de l’Hospitalité comme nulle part souvent ailleurs, mais plus encore, on les voit, ils sont au centre des célébrations, en particulier lors du sacrement de l’onction, et ils représentent une vérité cachée de notre société. Comme me l’avait fait remarquer un frère dominicain, lors d’un de mes premiers « Rosaire », ils sont présents dans un pourcentage à peu près équivalent à leur présence dans nos villes et nos villages sauf que là, vivant dans des hôpitaux ou des institutions diverses, on ne les croise que rarement : même pas à la messe, souvent, où aucune place ne leur est faite. Et miracle supplémentaire, à Lourdes, ils sont prioritaires (enfin, normalement !) dans les circulations…

Cliquez sur ce lien pour regarder ou télécharger toutes les photos au format original: