Le Rosaire pour les Nuls

A propos du Rosaire

Des pages de ce site font référence aux termes chapelet, Rosaire, marial, ou autres, mais ce sont des mots qui ne disent sans doute plus rien aujourd’hui à des milliers de jeunes et de moins jeunes, à moins qu’ils ne soient tombés dans la potion quand ils étaient petits… Alors, rapide passage en revue des notions essentielles :

Grain de chapelet

Grain de chapelet

Le chapelet ou le Rosaire sont composés pour l’essentiel de 50 ou 150 grains, dont chacun est associé à la récitation d’un « Je vous salue Marie ».

Si l’on en croit nos évangiles, un grain, c’est peu (Mt 13,31-32) et beaucoup à la fois : cela peut grandir. Une prière enfouie dans le sein de la Vierge Marie porte beaucoup de fruit (Jean 12,24).

Rosaire

Rosaire

Le Rosaire est donc formé d’un ensemble de 150 grains, regroupés par dizaines séparées elles-mêmes par un grain.

Pourquoi 150 ? Au départ, il semble que cet usage soit en rapport avec les 150 psaumes de la Bible : la récitation du psautier, pratiquée par les moines et moniales, paraissant difficile pour le commun des mortels, il lui est proposé une prière plus accessible, faite de répétitions d’une prière simple et connue, le « Je vous salue Marie ». Le Rosaire est ainsi en quelque sorte « le psautier pour les nuls »…

Par la suite (voir plus bas le Bx Alain de la Roche), on a justifié ce chiffre en le rapportant à un ensemble de quinze mystères, chacun évoquant un aspect de la vie de Jésus et/ou de Marie sa mère, et regroupés selon trois thématiques : mystères « joyeux », « douloureux » et « glorieux » (le pape Jean-Paul II a rajouté récemment les mystères « lumineux »).

Chapelet

Chapelet et évangile

Le chapelet est une partie du Rosaire : il comporte cinq dizaines, pour méditer sur l’une des quatre séries de cinq mystères.

Faut-il souligner que la prière du chapelet, et donc du Rosaire, est une prière toute orientée vers Jésus, dont la vie est méditée à travers la personne de Marie ? Dès lors, quand Jésus demande à ses disciples d’éviter tout rabâchage (Mt 6,7), le Rosaire n’est pas en cause : si les mots sont répétés, ce qui facilite la mémorisation, l’esprit est invité à parcourir les mystères du salut.

Remise du Rosaire

chapelet_saint_dominiquerosaire-habit-gros-plan

Une tradition, très répandue mais sans valeur historique, attribue à saint Dominique lui-même le développement de la dévotion du Rosaire : sur le tableau ci-contre, on reconnaît qu’il s’agit du saint fondateur au fait qu’un chien avec une torche dans la gueule figure à ses côtés (selon un songe que sa mère aurait eu à sa naissance).

Cette tradition s’est développée lorsque les Dominicains se sont faits les champions de la dévotion, de sorte que l’on a voulu en attribuer la paternité à Dominique. En fait, les Dominicains n’ont pas fondé cette dévotion, mais ils lui ont donné un grand lustre par leur prédication, en particulier le Bx Alain de la Roche qui est à l’origine de la codification en 15 mystères.

Cette dévotion est apparue tellement « dominicaine » que les frères reçoivent un Rosaire lors de leur « prise d’habit », Rosaire qu’ils portent sur le côté, attaché à leur ceinture. Bien d’autres ordres religieux font de même.

Les Dominicains français disposent d’un site consacré au Rosaire. Et il en existe un pour l’Ordre des Prêcheurs tout entier.

Lourdes et le Pèlerinage du Rosaire

Basilique du Rosaire

Le lieu privilégié où s’exprime la dévotion du Rosaire est, en France, le sanctuaire de Lourdes : lors des apparitions de la Vierge à Bernadette, cette dernière avait l’habitude de réciter son chapelet devant la grotte.
La photo nocturne ci-contre est la façade de la « basilique du Rosaire », à Lourdes.

En 1571, le Pape Pie V, dominicain, institue comme fête de Notre-Dame du Rosaire le 7 octobre, en action de grâce pour la victoire de la marine chrétienne sur la marine turque lors la bataille de Lépante. Cette victoire est considérée comme un miracle obtenu par la prière du Rosaire.

Pèlerinage du Rosaire C’est donc autour de cette fête qu’est organisé chaque année, durant la première semaine d’octobre, le Pèlerinage du Rosaire à Lourdes, l’un des plus importants dans ce sanctuaire.
Ce pèlerinage rassemble chaque année environ 20.000 personnes, avec plus d’un millier de malades. L’encadrement est assuré par de nombreux bénévoles, en particulier : des hospitaliers pour le soin et l’accompagnement des malades ; des commissaires, chargés de la circulation ; des hôtesses, chargées de toutes sortes de services d’accueil et d’information ; des aumôniers, pour le service spirituel.
pelerinage_3 Depuis de nombreuses années, et malgré une date peu favorable par rapport à la vie scolaire ou estudiantine, plusieurs institutions d’enseignement envoient des jeunes pèlerins qui font la découverte de Lourdes, et, souvent, aident au brancardage ou dans différents services : ils sont actuellement plus de 1500.
  Le bureau de la section régionale (Languedoc-Roussillon) du Pèlerinage du Rosaire est situé au couvent. Pour nous contacter :
languerou.pele@rosaire.org
04 67 66 49 49
Équipes du Rosaire

Equipes du Rosaire

Les Équipes du Rosaire sont une émanation plus récente de la dévotion du Rosaire. Fondé par le père Eyquem en 1955 pour rejoindre les personnes éloignées de l’Église, ce mouvement propose à travers des rencontres mensuelles « à la maison » de méditer l’évangile avec Marie, de prier aux intentions des participants ou de l’Église, et de méditer chaque jour personnellement un mystère du Rosaire. Il est aujourd’hui un mouvement international d’Apostolat des Laïcs, reconnu et promu par l’Église catholique : en 2008, on comptait 15.000 équipes et 120.000 membres ; en France seule, en 2016, on compte 80.000 membres.

Ce qui anime les Équipes du Rosaire c’est la passion de l’Évangile et le salut des hommes. Avec le partage de la Parole et la réponse à l’isolement des gens, les Équipes du Rosaire participent à la nouvelle évangélisation.

Il existe également des « confréries du Rosaire », rassemblées autour de la récitation du chapelet.

Bulletin du Rosaire Le Bulletin du Rosaire est une petite revue mensuelle, contenant des méditations pour prier le Rosaire, ainsi que d’autres réflexions pour nourrir notre foi. Abonnement d’un an : 12€.

rosaire.montpellier@dominicains.com
04 67 02 86 38