Transfiguration… Jésus pleinement Dieu et pleinement homme, de Fr Denys Sibre.

 La Transfiguration de Jésus – Gravure de Gustave Doré

 La Transfiguration de Jésus - Gravure de Gustave Doré

Mc 9, 2-10Mc 9, 2-10
French: Louis Segond (1910) - SEG

2 Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il les conduisit seuls à l`écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux; 3 ses vêtements devinrent resplendissants, et d`une telle blancheur qu`il n`est pas de foulon sur la terre qui puisse blanchir ainsi. 4 Élie et Moïse leur apparurent, s`entretenant avec Jésus. 5 Pierre, prenant la parole, dit à Jésus: Rabbi, il est bon que nous soyons ici; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. 6 Car il ne savait que dire, l`effroi les ayant saisis. 7 Une nuée vint les couvrir, et de la nuée sortit une voix: Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le! 8 Aussitôt les disciples regardèrent tout autour, et ils ne virent que Jésus seul avec eux. 9 Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur recommanda de ne dire à personne ce qu`ils avaient vu, jusqu`à ce que le Fils de l`homme fût ressuscité des morts. 10 Ils retinrent cette parole, se demandant entre eux ce que c`est que ressusciter des morts.  

WP-Bible plugin

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! »

 

Homélie dominicale de Fr Denys Sibre: Transfiguration.

Version phonique:

Version écrite:

Transfiguration… Jésus pleinement Dieu et pleinement homme.

   Mais, que s’est-il donc passé ce jour là sur la montagne du Thabor ? Et quelle expérience Pierre, Jacques et Jean ont-ils fait ?

   Pour tenter de comprendre, faisons appel à une expérience que nous avons tous eu l’occasion de faire.

   Tout d’abord, je connais des hommes, des femmes, des jeunes et des moins jeunes qui sont des êtres radieux. De leurs yeux et de leur front émane une joie lumineuse. Vous aussi, vous en connaissez. Une fois ou l’autre vous avez rencontré des gens comme çà… dont la seule présence vous a réconfortés et ensoleillés. En effet, lorsqu’on les approche, c’est lumineux ! On voit… Qu’est-ce qu’on voit au juste ? Pas facile à dire… Une richesse intérieure qui déborde ! Ainsi, sur la montagne du Thabor, Pierre, Jacques et Jean ont fait une expérience analogue. Encore plus extraordinaire sans doute !

   Enfin, vous vous en souvenez, Jésus avait annoncé sa mort. Et au moment de prendre le cruel chemin qui conduit à Jérusalem, il amène avec lui trois de ses disciples sur la montagne du Thabor. Et là, dans l’intimité de sa prière, le visage de Jésus devint tout autre. Soudain rayonne son être profond. Alors s’ouvrent les yeux des Apôtres. Pour eux, une immense évidence se met à resplendir : oui, cet homme vient de Dieu ! Oui, tout ce qu’il est rayonne de la gloire de Dieu ! Oui, il est à la fois et de chez nous et de chez Dieu ! C’est lui qu’il faut suivre ! C’est lui qu’il faut écouter avec certitude, même s’il parle de souffrir et de mourir !

   Sur la montagne du Thabor, ce jour là, dans un instant de grande fulgurance Jésus a livré à ses Apôtres son identité profonde et en même temps il leur annonce ce grand moment de lumière que sera sa résurrection.

   Cette page d’Évangile, sœurs et frères, surtout ne la minimisons pas ! Elle n’est pas seulement le récit d’une belle histoire. Cette page vient réveiller notre foi. Elle vient raviver notre foi en Jésus-Christ.

   Vous le savez bien, nous sommes tous menacés d’arranger le Christ à notre goût, selon nos vues, nos idées, nos schémas… Un Christ à notre mesure ! C’est vrai, les chrétiens auront toujours du mal à tenir sous un même regard Jésus de Nazareth, charpentier de village, prophète itinérant et le Christ du Thabor, le Fils de Dieu, Dieu en personne que contemplent un court instant Pierre, Jacques et Jean.

– Pour certains, Jésus serait plus homme que Dieu…

– Pour d’autres, Jésus serait plus Dieu que homme…

   Non ! Jésus n’est pas un peu moins de ceci et un peu plus de cela. Jésus n’est pas une affaire de dosage ! Dans la droite ligne de l’Évangile de ce dimanche, chantons la vérité de la foi en Jésus-Christ : il est pleinement Dieu et pleinement homme sans le péché… Dieu Vrai et homme vrai. Tel est le message du Thabor !

   Ainsi le Carême, sœurs et frères, est peut-être le temps où il nous faut retrouver la continuité des ‟ choses de la foi ”, dans leur vérité, leur exactitude. Plus que jamais, notre monde a besoin de chrétiens qui croient au Christ tout entier, sans édulcoration, sans rabais. Nous ne serons une Église pour ce monde que si nous puisons profond nos racines dans la Mémoire des Sources Vives.

   La Transfiguration dit la vérité de Jésus.

   Et puis, n’oublions pas que si la Transfiguration dit la vérité de Jésus, elle nous apprend aussi et en même temps le sens de notre histoire, l’orientation de notre vie. Un jour dans le Thabor du Ciel, nous serons aussi tout de lumière. Ce qui nous amène à poser dès maintenant un regard d’immense estime et sur nous même et sur tout être rencontré.

          – N’oublions pas en ce jour, tous ceux et toutes celles qui sont défigurés extérieurement et intérieurement par la maladie, la séparation, la solitude ou la culpabilité secrète qui les taraudent.

         – Pensons en ce jour, celles et ceux que nous avons pu défigurer par nos critiques, nos jugements, nos médisances lorsque notre regard se fait négatif et sans pitié.

          – N’oublions surtout pas que nous pouvons être des ACTEURS de TRANSFIGURATION dans ce monde tel qu’il est et tel qu’il va…

. Acteurs de Transfiguration, nous le serons chaque fois que nous laisserons transparaître quelque chose du Dieu Vivant qui nous habite.

. Acteurs de Transfiguration, nous le serons chaque fois que notre sourire viendra éclaircir les nuits de ce monde.

  Alors, oui, la TRANSFIGURATION, elle se conjugue toujours au présent et elle est pour tous les jours.

   Là ou nous sommes, sœurs et frères, vivons en enfants de lumière !

Fr Denys Sibre op.

Lien vers la décoration florale du jour: Osons être nous-même… au diable l’apparence !