Persévérer dans la foi

Mercredi 25 novembre 2020
Férie de la 34è semaine du Temps Ordinaire
Ap 15,1-4 ; Ps 97 ; Lc 21,12-19
Homélie du frère Rémy Bergeret


Dans l’évangile de ce jour, Jésus annonce clairement que ses disciples seront persécutés : telle est la condition du chrétien. Rien d’étonnant à cela puisque la vocation du chrétien est de suivre le Christ et le Christ crucifié. Sur ce point, on peut dire que l’Église n’a cessé d’être persécutée dans l’espace et le temps et aujourd’hui encore. Cela dit, dans la persécution, il y a un enjeu positif : rendre témoignage, en sachant que c’est le Christ lui-même qui vient à notre aide en nous donnant un langage et une sagesse proprement inspirés.

En revanche et c’est le plus surprenant, la délation -ou la trahison- surgiront au cœur des familles, tout simplement parce que c’est la ligne de fracture de la foi : celui qui ne croit pas devient un

ennemi potentiel. C’est ce qui fait la différence au sein d’une famille, d’un groupe, d’une société.

Mais grâce à Dieu ! La persévérance, c’est à dire la constance et la fidélité, nous garderont en vie. Car c’est bien la foi qui est principe en nous de vie éternelle. Demandons au Seigneur d’augmenter en nous la foi, de sorte que nous soyons des témoins authentiques et, s’il le faut, des martyrs.

Le Christ devant Pilate – Ludovico Mazzolino, huile sur bois, vers 1525 – Musée des Beaux-Arts de Budapest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*